L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
huawei

Pour Huawei, les sanctions américaines sont la cause de la pénurie de puces

Les fabricants de smartphones connaissent une importante pénurie de puces qui équipent leurs appareils. Et pour le chinois Huawei, cette situation serait due aux sanctions américaines.

Depuis le début de la pandémie, la pénurie de semi-conducteurs impacte de nombreux secteurs de la tech et notamment celui de l’industrie mobile. Mais selon Huawei, c’est à cause des sanctions imposées par les Etats-Unis.

Il faut rappeler que le géant Huawei fait l’objet des sanctions du pays de l’Oncle Sam, depuis deux ans maintenant. Huawei, qui s’est retrouvé en mai 2019 dans l’incapacité de collaborer avec les entreprises américaines (des chaînes d’approvisionnements jusqu’aux services Google) a dû se réinventer.

L’entreprise chinoise a alors développé plusieurs solutions pour remplacer les services de Google, comme son catalogue d’applications AppGallery, ses Huawei Mobile Services, Petal Maps ou encore son propre système d’exploitation baptisé HarmonyOS.

La responsabilité de la pénurie de puces serait due aux sanctions américaines

Et d’après la firme, la pénurie de puces qui touche actuellement le secteur du mobile a eu un impact sur Huawei, certes, mais également au niveau mondial. En effet, d’après le président du conseil d’administration de Huawei, Liang Hua, dans une interview accordée au Figaro, les sanctions américaines “ont désorganisé la chaîne d’approvisionnement mondiale des semi-conducteurs”.

“Sur le long terme les sanctions américaines auront un impact lourd sur la chaîne d’approvisionnement industrielle et sur la confiance qui lui est accordée.”

Liang Hua, le Figaro

Les sanctions américaines avaient été mises en place sous l’administration de Donald Trump, et la situation aurait pu s’améliorer avec l’arrivée du nouveau président Joe Biden. Mais ce dernier n’a finalement pas levé les restrictions imposées à l’époque par Trump.

Le président du groupe Huawei affirme auprès du Figaro que les sanctions à l’encontre de son groupe “ne vont pas les rendre plus forts, ni plus compétitifs [les américains, ndlr]. Au contraire, elles ont affaibli les Etats-Unis et ont brisé la confiance dans la chaîne économique mondiale”. Et pourtant Liang Hua estime que les Etats-Unis et la Chine vont continuer à collaborer malgré tout. “Les futurs standards pour les communications sans fil seront la colonne vertébrale de l’économie numérique” d’après lui.

Voir aussi -> Pénurie de semi-conducteurs : la situation ne s’améliorerait qu’en 2023 selon TSMC

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires