L'actualité des smartphones, des apps et des forfaits mobile
app store apple bilan france 2020

App Store : les développeurs français ont généré plus de 2 milliards d’euros de revenus

L’App Store aura eu beaucoup de succès en France en 2020. Les développeurs français ont récolté plus de 2 milliards d’euros de revenus.

La marque à la pomme vient de publier les chiffres pour l’Hexagone de son App Store pour l’année 2020, montrant l’impact économique de la firme en France. Ils montrent la bonne santé du secteur : en effet, les développeurs français ont généré plus de 2 milliards d’euros de revenus sur l’App Store depuis son lancement en 2008. Un très bon résultat en progression de 20% par rapport à 2019, malgré une année 2020 fortement perturbée par la crise sanitaire.

“Depuis son lancement en 2008, l’App Store est devenu un puissant moteur économique en France et dans le monde […] Les développeurs français ont continué à développer leur activité et à partager de nouvelles apps avec le monde entier.”

Communiqué Apple

La firme de Cupertino indique également que son App Store représente aujourd’hui plus de 250 000 emplois en France, soit une progression de 6% par rapport à 2019. A l’échelle européenne, l’App Store a créé près de 1,7 million d’emplois depuis sa création, avec 7% d’emplois en plus créés en 2020. Un chiffre dont Apple se félicite dans son communiqué.

Les applications françaises qui ont la côte

Les développeurs de l’Hexagone ont alors fortement contribué au succès du catalogue d’applications d’Apple. Il faut dire que la France est le deuxième écosystème applicatif d’Europe, derrière le Royaume-Uni. L’incubateur Station F installé à Paris a d’ailleurs permis de soutenir plus de 200 développeurs d’applications, tels que les éditeurs de Yuka, Mojo ou encore Metronaut, comme le rapportent nos confrères de Frandroid.

La firme de Cupertino acclame le succès du studio français Oh BiBi, à l’origine du jeu FRAG Pro Shoooter qui compte aujourd’hui plus de 50 millions de joueurs dans le monde entier. Apple évoque aussi le succès d’autres applications françaises comme Wilov, l’assurance voiture dont le tarif s’ajuste chaque mois en fonction de l’utilisation de votre véhicule, et Foodvisor, un coach nutritionnel performant qui identifie les aliments présents dans votre assiette.

Une année 2020 mouvementée pour l’App Store

Malgré ces bons résultats, l’année 2020 n’a pas été de tout repos pour Apple et son App Store. La marque à la pomme est depuis plusieurs mois la cible de plaintes et d’affaires judiciaires envers son catalogue d’applications.

L’affaire Epic Games

epic games apple
Epic Games contre Apple

On peut d’abord citer l’affaire qui l’oppose à Epic Games, l’éditeur du jeu Fortnite, depuis le mois d’août dernier. Pour résumer, Epic Games avait poursuivi Apple au mois d’août suite au retrait de son célèbre jeu du magasin d’applications d’Apple. La firme de Tim Cook accusait Epic Games d’avoir enfreint les règles de l’App Store en contournant le système de paiement d’achats in-app.

Depuis, de nombreuses actions en justice ont eu lieu au cours des derniers mois, et elles se poursuivent en 2021. L’éditeur du jeu Fortnite a déposé plainte contre Apple dans plusieurs pays, dont les Etats-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni. Plus récemment, Epic Games a obtenu une première victoire face à la Pomme en Arizona, où la mise en place d’un système de paiement propre à chaque développeur a été validée. Néanmoins, les deux sociétés n’ont pas dit leur dernier mot et devraient continuer leur combat tout au long de l’année.

-> Epic Games vs Apple : l’Arizona vote en faveur du système de paiement de l’éditeur

La commission de 30% qui pose problème

app store commission 15% apple
Le Small Business Program sur l’App Store / Source : Apple

L’autre problème, plus global, rencontré par Apple et son catalogue d’applications concerne sa fameuse commission de 30%, prélevée sur chaque achat in-app. Dans ce cas, les plaintes sont encore plus nombreuses.

Plusieurs grosses applications, dont Tinder, Spotify, Deezer et Epic Games, ont formé la Coalition for App Fairness, afin de dénoncer les “pratiques anti-concurrentielles” qu’Apple mènerait avec son App Store. Pour temporiser, la firme de Cupertino a décidé de baisser cette commission à 15% pour les développeurs générant moins d’un million de dollars par an, en lançant le Small Business Program en novembre 2020.

-> App Store : Apple fait passer la commission à 15% pour les petits développeurs

Les enquêtes antitrust contre l’App Store

Et ce n’est pas tout ! Apple doit également faire face aux enquêtes antitrust ouvertes dans plusieurs régions du monde contre son App Store.

En début de mois, l’Autorité de la Concurrence britannique (Competition and Markets Authority, CMA) a décidé d’ouvrir une enquête antitrust pour étudier la position d’Apple sur la concurrence et juger si la marque fait bien preuve d’un abus de pouvoir.

Encore plus récemment, la Commission européenne aurait décidé d’engager pour la première fois une procédure contre le géant californien pour abus de position dominante, selon les informations de Reuters et du Financial Times. Apple pourrait alors se voir attribuer une très lourde sanction dans les prochains mois.

-> App Store : la Commission Européenne devrait entamer une première action en justice contre Apple

Total
1
Shares
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles similaires